Zinguerie

Nous recommençons cette rubrique car, certainement à cause d'une manipulation informatique hasardeuse, la première version a disparu et la chronologie ne sera donc pas respectée pour le début des travaux de zinguerie.

Courant octobre, Pascal a fait ses débuts de zingueurs.

 

Il a commencé par recouvrir les appuis de fenêtres d'une tôle brune.

 

 

 

 

 Le 24 octobre, la façade nord est terminée.Les bandes de rives et les cheneaux sont posés.

 

 

 

 

Enfin, le 10 novembre, l'échafaudage que nous a prêté Marcel est installé et les tôles de rives de la façade sud sont installées.

Le 12 novembre, la zinguerie de la face sud est terminée pour le moment, l'échafaudage est démonté. Il restera à finir la zinguerie lorsque les capteurs solaires seront posés. Mais, à cause de la neige fréquente, j'ai du posé, en plus des bandes de rive, une bavette qui prend naissance sous la tuile de rive et qui descend dans le chéneau (photo de droite) après deux "marches d'escalier". On distingue aussi les crochets espacés d'une trentaine de centimètres qui retiennent le chéneau fermement, toujours à cause de la neige.

 

 

 

 

 

 

A cause de la neige qui est déjà là, de façon continue depuis le 21 novembre 2008 exactement, la fin de la zinguerie est reportée au printemps... Ce sont les aléas du Haut Jura. Vous pouvez aller voir la rubrique "extérieurs" pour voir notre maison sous la neige.

 

 

Octobre 2010

 

La zinguerie est finie depuis plusieurs mois. En 2008 j'ai donc été pris par la neige. En 2009, j'ai repoussé la zinguerie à plus tard, pressé d'habiter la maison. Finalement, j'ai réussi à poser la zinguerie côté est et ouest en 2009, avant la neige, sans toutefois raccorder les descentes. J'ai pu rendre la presque totalité de l'échaffaudage à son propriétaire. En 2010, j'ai ainsi terminé la zinguerie du capteur solaire, et j'ai raccordé les descentes comme on le voit sur la photo de gauche, avec un dauphin en fonte en bas, plus résistant aux chocs avec la brouette par exemple.

Commentaires (2)

1. Pascal 06/12/2008

Et bien, sur l'isolation, actuellement il y a un tasseau horizontal. Je poserai dessus un autre tasseau vertical, derrière ces tasseaux les gaines électriques vont se promener. Et sur le tasseau vertical je poserai une frisette en épicéa horizontale. Cette frisette sera le support pour les prises et les interrupteurs, et aussi pour les clous des cadres.

2. Cécile 06/12/2008

J'ai passé un bon moment à regarder tout le site que je n'avais pas visité depuis longtemps ...
C'est magnifique, tout est bien expliqué et donne envie de refaire une maison. Mais restons réaliste.
Pascal n'a pas chômé, Isa non plus.
Une question : qu'allez-vous mettre sur les murs extérieurs pour éviter de percer l'isolation en posant un cadre?
Bravo, et bon courage.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site