Les plans de la maison

Les plans de la maison ont été conçus par nous même, c'est moi-même qui ait dessiné tous les plans. En effet, j'ai demandé à un architecte combien cela coûterait pour qu'il fasse les plans pour le permis de construire, sanchant que j'aurai fait les esquisses. J'ai donc économisé 5200€ environ. La maison n'a une SHON (surface hors oeuvre net) que de 146 m², soit moins que les 170 m² obligeant la signature d'un architecte DPLG.

Voici le plan du rez de chaussée. Le garage est au nord, il fait tampon pour une bonne partie de la maison, et fait écran au froid. L'entrée permet de rendre indépendant le rez de chaussée et l'étage, ce qui peut permettre, par exemple, de louer l'étage indépendamment.

L'étage, avec une grande chambre qui pourra devenir rapidement un séjour, deux chambres, une salle de bain et un wc ; des Vélux aussi pour donner de la lumière dans le séjour/chambre et la salle de bain.

Il s'agit là de la façade que l'on découvre en arrivant dans le village. On remarquera que la forme de la maison est dans le style de la région, avec notament les demi-croupes en toiture (pans coupés) et les fenêtres qui sont toutes plus hautes que larges. L'aspect extérieur est en bois, du douglas posé à clin, non traité et sans vernis ou autre produit. Il deviendra gris en vieillissant, comme les traditionnels tavaillons du Haut Jura (bardage de petites planchettes en épicéa posé sur les façades exposées à la pluie et aux vents dominants). On voit à droite la casquette qui supportera les panneaux solaires.

L'exposition ouest apporte beaucoup de chaleur l'été, mais devant cette façade seront plantés des arbres à feuilles caduques, comme le tilleul ou l'érable, qui apporteront de l'ombre en été, et laisseront passer la lumière l'hiver.

On voit bien ici que les ouvertures sont très nombreuses et de grandes dimensions, pour favoriser les apports solaires en hiver. La casquette recevra 8 panneaux solaires, soit 12 m², les 4 panneaux du bas seront vitrés pour apporter de la lumière, mais en cas de besoin, on pourra ajouter des panneaux solaires à la place. Il faudra voir avec le temps, après un ou deux hivers...

Cette casquette protège les baies vitrées du bas en été. Ultérieurement, il sera possible en fermant cette casquette par des baies vitrées de la transformer en serre froide.

Cette façade sera le long du chemin d'accès au garage. Le toit a une pente de 50%, comme cela est demandé, car nous sommes dans le Parc Régional du Haut Jura. C'est pour la même raison que les tuiles seront rouges, et que les fenêtres sont plus hautes que larges, mais cette dernière contrainte est bénéfique car à surface égale, une fenêtre haute donne plus de lumière qu'une fenêtre large.

On voit le garage qui protège un peu la maison, et les deux fenêtres des chambres de l'étage. Il aurait été possible de remplacer ces fenêtres mal exposées par des fenêtres de toiture (Vélux) mais avec la pente de toit de 50%, la neige reste et occulte tout. Il s'agit donc d'apporter de la lumière toute l'année.

 

 

Commentaires (4)

1. M. Vincent 05/02/2010

Elle est très jolie votre maison, et je trouve s'intègre très bien dans notre paysage!!!! Bravo! Si seulement elles étaient toutes comme les vôtres! A combien se monte votre prix au m2 au final!?

Cordialement,
M. Vincent

2. Pascal, le concepteur de cette maison 09/12/2009

Dans votre message, vous qualifiez d'essentiel l'architecture, et vous regrettez quoi exactement ? La maison aurait dû être dessinée par un cabinet d'architectes qui n'aurait pas respecté nos exigences ?
Car nous voulions une maison qui rappelle les maisons du Haut Jura, par ses volumes, ses proportions, sa toiture particulière avec deux demi-croupes. Nous sommes à l'entrée d'un village situé au coeur du parc régional du Haut Jura, un village typique, très joli, souvent pris en photo. Nous voulions surtout ne pas choquer par une exubérance architecturale. C'est pour ces raisons que nous avons dessiné cette maison comme elle est.
Nous avons d'ailleurs recueilli l'assentiment total du CAUE du Jura pour ce projet, qui avait pour eux l'avantage de respecter la charte paysagère du Parc.
L'essentiel pour notre projet n'était donc absolument pas l'architecture, mais la façon dont la maison serait construite, avec quels matériaux, en respectant au mieux l'environnement dans tous les sens de ce mot. Votre message, un peu provocateur, est sans doute dans le même style que l'architecture que vous auriez faite. Nous n'avons assurément pas les mêmes valeurs de paysage.

3. Lorette 06/12/2009

Evidemment, on voit bien qu'il manque l'essentiel : l'Architecture !
Dommage pour nos paysages

4. sacros (site web) 18/01/2009

Bonjour,
Je n'ai pas pu tout voir sur votre site. Moi qui suis à fond pour cet habitât, et qui aurait voulu en avoir, je reste pantois devant votre travail de connaissances pré-fabrication. Je ne regrette donc pas de ne pas avoir pu la construire. Je vous tire mon chapeau, et je vous souhaite une belle vie dans une maison de rêve et de tranquillité. Bravo d'avoir pu assouvir votre rêve. Cordialement, sacros (qui n'a pu assouvir le sien).
PS. Je n'ai pas l'habitude de mettre des points sur les sites. Le vôtre à failli être mis avant que je vous visite.Je le mets avec plaisir maintenant.Ð

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site